+ Site Statistics
References:
54,258,434
Abstracts:
29,560,870
PMIDs:
28,072,757
+ Search Articles
+ PDF Full Text Service
How our service works
Request PDF Full Text
+ Follow Us
Follow on Facebook
Follow on Twitter
Follow on LinkedIn
+ Subscribe to Site Feeds
Most Shared
PDF Full Text
+ Translate
+ Recently Requested

Pre-conception Folic Acid and Multivitamin Supplementation for the Primary and Secondary Prevention of Neural Tube Defects and Other Folic Acid-Sensitive Congenital Anomalies



Pre-conception Folic Acid and Multivitamin Supplementation for the Primary and Secondary Prevention of Neural Tube Defects and Other Folic Acid-Sensitive Congenital Anomalies



Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada 37(6): 534-552



Objectif : Offrir des renseignements à jour sur l’utilisation pré et postconceptionnelle d’acide folique par voie orale, avec ou sans supplément de multivitamines / micronutriments, aux fins de la prévention des anomalies du tube neural et d’autres anomalies congénitales. Ces renseignements aideront les médecins, les sages-femmes, les infirmières et les autres professionnels de la santé à contribuer aux efforts de sensibilisation des femmes quant à l’utilisation et aux posologies adéquates de la supplémentation en acide folique / multivitamines, avant et pendant la grossesse. Résultats : La littérature publiée a été récupérée par l’intermédiaire de recherches menées dans PubMed, Medline, CINAHL et la Cochrane Library en janvier 2011 au moyen d’un vocabulaire contrôlé et de mots clés appropriés (p. ex. « folic acid », « prenatal multivitamins », « folate sensitive birth defects », « congenital anomaly risk reduction », « pre-conception counselling »). Les résultats ont été restreints aux analyses systématiques, aux études observationnelles et aux essais comparatifs randomisés / essais cliniques comparatifs publiés en anglais entre 1985 et juin 2014. Les recherches ont été mises à jour de façon régulière et intégrées à la directive clinique jusqu’en juin 2014. La littérature grise (non publiée) a été identifiée par l’intermédiaire de recherches menées dans les sites Web d’organismes s’intéressant à l’évaluation des technologies dans le domaine de la santé et d’organismes connexes, dans des collections de directives cliniques, dans des registres d’essais cliniques, et auprès de sociétés de spécialité médicale nationales et internationales. Coûts, risques et avantages : Les coûts financiers sont ceux de la supplémentation quotidienne en vitamines et de la consommation d’un régime alimentaire santé enrichi en folate. Les risques sont ceux qui sont liés à une association signalée entre la supplémentation alimentaire en acide folique et des modifications épigénétiques fœtales / la probabilité accrue d’obtenir une grossesse gémellaire. Ces associations pourraient devoir être prises en considération avant la mise en œuvre d’une supplémentation en acide folique. La supplémentation en acide folique par voie orale (ou l’apport alimentaire en folate combiné à un supplément de multivitamines / micronutriments) a pour avantage de mener à une baisse connexe du taux d’anomalies du tube neural et peut-être même des taux d’autres complications obstétricales et anomalies congénitales particulières. Valeurs : La qualité des résultats est évaluée au moyen des critères décrits par le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs (Tableau). Déclaration sommaire 1. Au Canada, les comprimés de multivitamines comptant de l’acide folique sont habituellement offerts en 3 formats : multivitamines régulières en vente libre comptant de 0,4 à 0,6 mg d’acide folique, multivitamines prénatales en vente libre comptant 1,0 mg d’acide folique et multivitamines d’ordonnance comptant 5,0 mg d’acide folique. (III) Recommandations 1. Les femmes devraient se voir conseiller de maintenir un régime alimentaire santé riche en folate; la mise en œuvre d’une supplémentation en acide folique / multivitamines s’avère cependant requise pour leur assurer l’obtention des taux érythrocytaires de folate qui sont associés à l’octroi d’une protection maximale contre les anomalies du tube neural. (III-A) 2. Toutes les femmes en âge de procréer (12-45 ans) qui sont toujours fertiles (la grossesse demeure possible) devraient se voir offrir, dans le cadre de leurs consultations gynécologiques de dépistage (renouvellement de la contraception, test de Pap, examen gynécologique annuel), des services de counseling au sujet des avantages de l’acide folique administré sous forme d’une supplémentation multivitaminique, et ce, qu’elles envisagent ou non de connaître une grossesse. Puisqu’un si grand nombre de grossesses se manifestent de façon inattendue, cette recommandation s’applique à toutes les femmes qui pourraient devenir enceintes. (III-A) 3. La supplémentation en acide folique est peu susceptible de masquer la carence en vitamine B12 (anémie pernicieuse). La tenue d’explorations (examen ou épreuves de laboratoire) n’est pas requise avant la mise en œuvre d’une supplémentation en acide folique chez les femmes exposées à des risques d’anomalies du tube neural (ou d’autres anomalies congénitales sensibles à l’acide folique) primaires ou récurrentes qui envisagent une grossesse. Il est recommandé que l’acide folique soit administré sous forme de multivitamines comptant également 2,6 µg/jour de vitamine B12, de façon à atténuer toutes les préoccupations (m ême celles qui sont théoriques). (II-2A) 4. Les femmes exposées à des RISQUES ÉLEVÉS (pour lesquelles une dose d’acide folique supérieure à 1 mg s’avère indiquée) qui prennent des multivitamines contenant de l’acide folique devraient être avisées de respecter les consignes d’utilisation du produit en question et de ne pas prendre plus d’une dose quotidienne de supplément multivitaminique; ces femmes devraient plutôt prendre des comprimés additionnels ne contenant que de l’acide folique pour obtenir la dose requise. (II-2A) 5. Pendant au moins les deux à trois mois précédant la conception, tout au long de la grossesse et pendant de quatre à six semaines à la suite de l’accouchement (ou tant et aussi longtemps que se poursuit l’allaitement), les femmes qui sont exposées à un FAIBLE RISQUE d’anomalie du tube neural ou d’autres anomalies congénitales sensibles à l’acide folique et qui comptent un partenaire masculin également ex

Please choose payment method:






(PDF emailed within 0-6 h: $19.90)

Accession: 058589766

Download citation: RISBibTeXText

PMID: 26334606

DOI: 10.1016/s1701-2163(15)30230-9


Related references

Pre-conceptional vitamin/folic acid supplementation 2007: the use of folic acid in combination with a multivitamin supplement for the prevention of neural tube defects and other congenital anomalies. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada 29(12): 1003-1013, 2007

Periconceptional folic acid and multivitamin supplementation for the prevention of neural tube defects and other congenital abnormalities. Birth Defects Research. Part A, Clinical and Molecular Teratology 85(4): 260-268, 2009

Periconceptional folic acid-containing multivitamin supplementation for the prevention of neural tube defects and cardiovascular malformations. Annals of Nutrition and Metabolism 59(1): 38-40, 2012

The use of folic acid for the prevention of neural tube defects and other congenital anomalies. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada 25(11): 959-973, 2003

Folate deficiency and folic acid supplementation: the prevention of neural-tube defects and congenital heart defects. Nutrients 5(11): 4760-4775, 2014

Primary prevention of neural tube defects with folic acid supplementation: Cuban experience. Prenatal Diagnosis 10(3): 149-152, 1990

Primary prevention of neural tube defects by dietary improvement and folic acid supplementation. Voth, D And P Glees (Ed ) Spina Bifida: Neural Tube Defects: Basic Research, Interdisciplinary Diagnostics And Treatment, Results And Prognosis; 5th Workshop, Mainz, West Germany, September 1984 Xi+320p Walter De Gruyter And Co : Berlin, West Germany; New York, New York, Usa Illus 107-118, 1986

Formate Supplementation May Prevent Some Neural Tube Defects that Prove Resistant to Folic Acid: Supplementation with formate rescued normal neural tube closure in more than three quarters of the embryos of novel folic acid-resistant neural tube defect mouse models. American Journal of Medical Genetics. Part A 176(8): 1697-1698, 2018

Multivitamin/folic acid supplementation in early pregnancy reduces the prevalence of neural tube defects. JAMA 262(20): 2847-2852, 1989

Parental employment status and neural-tube defects and folic acid/multivitamin supplementation in Hungary. European Journal of Obstetrics, Gynecology, and Reproductive Biology 115(2): 178-184, 2004

Multivitamin folic acid supplementation in the earliest weeks of pregnancy reduces the prevalence of neural tube defects. American Journal of Human Genetics 45(4 Suppl.): A245, 1989

Puerto Rican primary physicians' knowledge about folic acid supplementation for the prevention of neural tube defects. Birth Defects Research. Part A, Clinical and Molecular Teratology 67(12): 971-973, 2004

Chilean primary health workers' knowledge about folic acid supplementation for the prevention of neural tube defects. American Journal of Medical Genetics. Part a 140(11): 1238-1240, 2006

Primary prevention of anomalies of neural tube closure by periconceptual supplementation with folic acid. Situation in Paris in 1999. Bulletin Epidemiologique Hebdomadaire ( 21): 87-89, 2000

The significance of folic acid supplementation in various phases of life. Part I: Folic acid can prevent neural tube defects. Ernahrung and Medizin 19(3): 141-146, 2004